IconeFAQ ?

Actualité

La déclaration de revenus, il faut en profiter!

Accueil  /  Actualités  /  La déclaration de revenus, il faut en profiter!
La déclaration des revenus

La saison des déclarations d’impôts est arrivée. Nous devons tous faire notre devoir de citoyen que cela nous plaise ou pas. Alors, aussi bien trouver et profiter de toutes les déductions possibles.

Les personnes âgées en perte d’autonomie, les personnes handicapées et les proches aidants ont droits à des différents programmes qui leur permettent de diminuer le montant des impôts qu’ils doivent payer ou de recevoir un montant plus élevé, et ce, en fonction de son revenu annuel. Nous présentons ici le crédit d’impôt pour aidant naturel. À souligner que des différences existent si la personne, proche aidante, soutient son conjoint ou sa conjointe ou encore si elle cohabite ou héberge un proche admissible. Au moment de compléter sa déclaration de revenus annuelle, il est important de bien lire les indications et si nécessaire, de consulter un organisme reconnu ou une personne experte.

Il est possible aussi de consulter le guide « perdre son autonomie » de Service Québec pour mieux connaître toutes les nuances des divers programmes.

Le crédit d’impôt pour aidant naturel

Une personne qui cohabite avec une personne qui est incapable de vivre seul et qui lui donne des soins de façon constante peut recevoir le crédit d’impôt pour aidant naturel peut être versé à une personne qui donne des soins de façon constante à un proche qui cohabite avec elle. Ce programme s’adresse à des personnes qui vivent une des trois situations suivantes :

  1. Une personne qui prend soin de son conjoint;
  2. Une personne qui héberge un proche admissible;
  3. Une personne qui cohabite avec un proche admissible.

Qui sont les proches admissibles?

Un proche admissible doit avant tout être incapable de vivre seul. Outre le conjoint ou la conjointe, un proche peut être :

  • Le père, la mère, le grand-père, la grand-mère ou tout autre ascendant en ligne directe de l’aidant naturel ou de son conjoint;
  • L’enfant ou le petit-enfant de l’aidant naturel ou de son conjoint;
  • Le frère, la sœur, le neveu ou la nièce de l’aidant naturel ou de son conjoint;
  • L’oncle, la tante, le grand-oncle ou la grand-tante de l’aidant naturel ou de son conjoint.

Le conjoint ou la conjointe est admissible en fonction des conditions suivantes :

  • Être âgé de 70 ans ou plus à la fin de l’année;
  • Présenter une déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physiques qui le rend incapable de vivre seul;
  • Cohabiter avec l’aidant naturel dans une habitation autre qu’un logement situé dans une résidence pour personnes âgées, dont l’aidant naturel et lui, ou l’un des 2, seuls ou avec une autre personne, étaient propriétaires, locataires ou sous-locataires;
  • Avoir cohabité avec l’aidant naturel pendant au moins 365 jours consécutifs, dont au moins 183 jours pendant l’année d’imposition visée par la demande.

Pour une personne qui s’occupe de son conjoint, le crédit d’impôt peut atteindre 1007 $ tandis que la personne qui s’occupe d’un proche admissible, le crédit d’impôt peut atteindre 1 176 $ pour chaque proche admissible. Dans votre prochaine déclaration de revenus, ne laissez pas d’argent sur la table!

Assurez-vous de bien vous informer sur les programmes, crédits d’impôt et déductions auxquels vous avez droit tant au fédéral qu’au provincial. Notre intention ici, est de vous sensibiliser à l’existence de certains programmes, vous inciter à aller chercher toutes les informations pertinentes et surtout, vous encourager à en profiter!