IconeFAQ ?

Conseil

Bien vivre avec l’incontinence urinaire c’est possible

Accueil  /  Conseils  /  Bien vivre avec l’incontinence urinaire c’est possible

L’incontinence urinaire affecte énormément la vie des gens, elle entraîne dans la plupart des cas la gêne et la honte ce qui amène les gens vers l’isolement.  Voici quelques conseils et habitudes de vie pour apprendre à bien vivre avec l’incontinence urinaire.

 Merci à la Fondation d’aide aux personnes incontinentes qui répond aux multiples besoins des personnes atteints d’incontinence urinaire. Aujourd’hui grâce à cette Fondation, des informations sur ce sujet délicat sont disponibles, les personnes peuvent obtenir de l’aide et des conseils de premier plan. Le besoin est grand! Ce texte est directement inspiré du site Internet de la Fondation.

Adopter de saines habitudes vésicales

  • Essayer de réduire la fréquence de vos visites aux toilettes en buvant moins n’est pas une solution! Réduire la quantité de liquide que vous buvez pour soigner ou contrôler votre incontinence peut en réalité rendre votre affliction pire encore. Le corps a besoin d’une quantité minimum de liquide pour son bon fonctionnement (au moins de 5 à 6 tasses par jour) alors si vous ne buvez pas suffisamment, votre corps conservera le liquide dont il a besoin en produisant moins d’urine. Celle-ci sera ainsi très concentrée et risquera d’irriter la vessie. De plus, cette urine trop concentrée sera foncée et odorante. Une faible consommation de liquide peut également entraîner de la constipation ce qui peut augmenter vos problèmes de vessie.
  • Pensez urniner avant de vous coucher et ne buvez pas 2 à 3 heures avant de vous coucher. Ceci devrait vous aider à éviter les visites fréquentes à la toilette pendant la nuit et de vous aider à vous rendre à la toilette à temps le matin venu.Prenez le temps de vider complètement votre vessie.
  • Assurez-vous de toujours vider complètement votre vessie. Quand vous avez fini d’uriner, attendez et poussez encore pour être certain qu’il ne reste plus d’urine dans la vessie.
  • Limitez votre consommation de caféine. Évitez de consommer des produits contenant de la caféine (le café, le thé, les boissons gazeuses, le cacao). La caféine favorise l’élimination de l’eau, la vessie se remplit plus rapidement, ce qui augmente la fréquence d’uriner. Privilégiez les boissons décaféinées ou, limitez-vous à deux tasses par jour maximum.Bien que votre corps ait besoin d’une quantité minimum de liquide pour son bon fonctionnement, il est déconseillé de boire un gros volume de liquide d’un seul coup. Il est préférable de consommer de plus petite quantité, et ce, tout au long de la journée. La consommation rapide de gros volumes de liquides (plus de 8 à 10 onces) peut surcharger la vessie et restreindre sa capacité à retenir l’urine.

Conseils d’hygiène

  • Si vous utilisez des produits absorbants pour l’incontinence, il faut vous assurer de garder votre corps propre afin d’éviter les odeurs désagréables et d’éviter les éruptions cutanées potentiellement dangereuses.
  • Votre hygiène personnelle doit faire partie de votre routine lorsque vous changez votre serviette ou culotte. Une bonne solution, pour de nombreuses personnes, est de se nettoyer avec une lingette humide chaque fois qu’un changement de produits d’incontinence est nécessaire. L’utilisation du savon est fortement recommandée uniquement lors de la douche ou du bain quotidien puisque trop de nettoyages avec du savon et de l’eau peuvent irriter la peau ce qui peut entraîner par la suite une éruption cutanée.

Mettre en application ces précieux conseils va non seulement vous permettre de mieux gérer votre incontinence urinaire mais va également vous permettre de diminuer les impacts négatifs sur votre vie.  Que ce soit l’isolement et/ou les problèmes psychologiques associés à l’incontinence urinaire, l’arrêt de votre travail ou de vos activités à l’extérieur de la maison, il est possible de modifier vos habitudes afin de vivre une vie de qualité et ce, le plus longtemps possible.

N’oubliez pas que lorsque vous notez des changements à votre condition, il est très important d’en parler avec votre médecin.  Il n’y a pas de honte à avoir, il est là pour vous!

D’autres informations sur l’incontinence :

Bien connaître l’incontinence

L’incontinence et le voyage, c’est possible

Les conséquences psychologiques de l’incontinence urinaire

Pour de l’information sur les produits d’incontinence