IconeFAQ ?

Conseil

Sécurité: La prévention des chutes à la maison

Accueil  /  Conseils  /  Sécurité: La prévention des chutes à la maison
Une banane peut causer une chute

Votre sécurité à la maison est importante. Une chute, même sans conséquence grave, est un signe qu’il faut prendre certaines précautions. Selon Institut national de santé publique du Québec, «Les chutes chez les personnes âgées représentent un problème important de santé publique. Nous estimons qu’environ 30 % des personnes âgées de 65 ans et plus chutent chaque année, entraînant des conséquences néfastes sur les plans individuel, familial et social À noter que 50% des chutes menant à une hospitalisation surviennent à domicile.

Pour en savoir +

Vous vous pensez en sécurité dans votre salle de bain?

 

Depuis 10, 20, 30 ans, voire plus longtemps encore, vous utilisez votre salle de bain, et ce, sans jamais avoir chuté. Bravo! Mais à partir d’aujourd’hui, nous vous conseillons de ne plus prendre de chance. Votre salle de bain est-elle sécuritaire? 10 questions vous permettront de le vérifier. Cliquez ici.

Cliquez ici pour consulter plusieurs autres conseils sur la prévention des chutes.  

Votre sécurité avant tout!

La prévention des chutes

Espace

Votre chambre est un endroit paisible … AH OUI!

 

La chambre est aussi un endroit à risque. Assurez-vous que les aires de déambulation soient dégagées. Qu’est-ce que cela veut dire? Les espaces autour de votre lit sont libres d’obstacle. Le chemin entre votre lit et les meubles ou entre votre lit et la porte sont sécuritaires : pas de carpette pour s’enfarger, pas de vêtements qui traînent, pas de meubles décoratifs, etc.

Pensez aussi à installer une veilleuse allumée en permanence ou encore qui s’allume au mouvement. Prenez la peine d’allumer une lampe de chevet si vous devez vous lever pendant la nuit ou à la noirceur.

Une barre d’appui solide et sécuritaire peut aussi s’avérer très utile. Au moment de s’installer au lit ou d’en sortir, il est souhaitable et ajoutons prudent, de disposer d’un solide point d’appui. Pour en savoir +

Un lit articulé (souvent identifié comme un lit d’hôpital) à hauteur variable est aussi une solution intéressante pour prévenir les chutes au moment du coucher ou du lever. Pensez-y sérieusement! Pour en savoir +

Je me repose au salon … ATTENTION!

 

En premier lieu, assurez-vous que vous pouvez circuler facilement. Comme ailleurs dans la maison, il faut éviter les obstacles, notamment les tables basses de style « table à café », surtout celles en verre. Une table en verre peut vous jouer un mauvais tour. Un rayon de soleil peut s’y refléter et vous aveugler. La transparence du verre peut aussi tromper surtout avec un éclairage tamisé.

Confortable et en sécurité au salon

 

Fauteuil berçant autobloquant

Vous aimez vous bercer? Attention à votre chaise munie de berceaux à sa base surtout si vous devez vous appuyer sur les bras de la chaise pour vous aider à vous lever. Il faut penser vous procurer un fauteuil berçant autobloquant. Il s’agit d’un fauteuil qui se bloque, il ne bouge plus, au moment où la personne se lève. Son immobilité facilite le transfert à la position debout.

Il existe deux modèles de fauteuil berçant autobloquant. Un premier où le mécanisme de blocage est dans le dossier du fauteuil. Dans le deuxième modèle, le mécanisme est situé dans le siège. Pour le modèle «dossier», les personnes ne sont pas obligées de soulever le fessier pour bloquer le mécanisme, ce qui constitue un net avantage. Le deuxième modèle va être plus adapté pour des personnes qui cherchent à se décoller du dossier en se berçant.

Fauteuil auto-souleveur

Vous souhaitez disposer d’un fauteuil confortable, enveloppant, qui peut prendre plusieurs positions, pour faire la sieste, lire ou regarder la télévision. Cependant, vos genoux sont fragiles et c’est de plus en plus difficile de sortir, voire de s’extirper, sans risque de tomber. Un fauteuil auto-souleveur peut s’avérer une solution. Aussi confortable que tous les fauteuils sur le marché, il dispose aussi de toutes les positions pour répondre aux attentes des personnes qui s’y installent. Le siège et le dossier se soulèvent pour amener la personne à la position quasi debout soit approximativement aux trois quarts du mouvement de transition entre la position assise et la position debout.

Par alleurs, d’autres équipements peuvent aussi aider à faire du salon un endroit sécuritaire pensons notamment :

L’important est de toujours vous assurer de disposer d’un bon point d’appui au moment de vous asseoir et de vous lever.

Votre cuisine est piégée!

 

Souvent il est nécessaire de repenser le rangement, s’assurer que les objets lourds sont placés vers le bas, faciles d’accès. Les articles et produits d’utilisation courante doivent être à portée de la main. Voici quelques équipements pour la cuisine qui pourraient vous éviter un accident malheureux.

  • Utilisez un marchepied avec barre d’appui. Ne montez pas sur un « petit banc » sans être en mesure de vous tenir. Comme partout dans la maison, il est important de pouvoir se tenir, voire se retenir, en tout temps … et surtout si une légère perte d’équilibre survient.
  • Une pince à long manche pour attraper des objets au sol ou dans l’armoire pourra vous éviter des mouvements intempestifs. Attention, il ne faut pas l’utiliser avec des objets trop lourds.
  • Un tabouret incliné pour travailler en position assise à la bonne hauteur. Une légère inclinaison facilite aussi le travail. Ce tabouret permet d’éviter la fatigue résultante d’une longue période debout devant son comptoir.
  • Un tire-grille pour four et une tige pour les boutons du poêle sont deux petits équipements qui évitent les faux mouvements pouvant entraîner une chute surtout avec des plats chauds à proximité.

 

Un escalier, un monstre qui sommeille!

 

Assurez-vous que vos escaliers intérieurs comme extérieurs soient très bien éclairés et aussi dégagés. Idéalement, ils doivent avoir des mains courantes de chaque côté. Cependant, si vous en avez d’un seul côté de vos marches, il faut les utiliser en montant comme en descendant, sans jamais se presser!

Il faut toujours être bien chaussé dans un escalier. Éviter les pantoufles, les sandales ou autre couvre-pied qui ne sont pas solide sur votre pied. Monter et descendre sans souliers est nettement déconseillé, s’il vous plaît, pas de petits bas glissants!

Un bon moyen de prévenir une chute dans un escalier consiste à installer des bandes antidérapantes sur les marches. Simples et peu coûteuses, ces bandes peuvent sauver votre hanche!

Vous avez des lunettes de lectures, enlever-les avant de vous aventurer dans votre escalier. Vos lunettes facilitent la lecture de proche, mais peut altérer votre vue à une plus grande distance.

Chez vous et ailleurs, prenez votre temps pour monter et descendre les marches … et surtout prenez aussi votre canne si vous en avez une. L’orgueil n’a pas sa place dans un escalier.

 

Des fantômes au sous-sol

 

Non, n’ayez pas peur des fantômes qui hantent votre sous-sol. Ils ne sont pas dangereux! Ce qui est nettement plus risqué c’est que certaines personnes négligent de rendre leur sous-sol sécuritaire. Celui-ci devient, avec le temps, très encombré. On ne se débarrasse pas de trucs que nous n’utilisons plus. Nous les gardons … on ne sait jamais quand nous en aurons besoin!

Que votre sous-sol soit un lieu de rangement ou un milieu de vie, assurez-vous que l’escalier soit libre de tout obstacle et bien éclairé. Dans bien des maisons, les escaliers pour le sous-sol ressemblent plus à des « escaliers de service », alors prudence et surtout, mettez en pratique les conseils ci-dessus sur les escaliers. Il est important que le sous-sol bénéficie d’un éclairage adéquat.

Vous utilisez un équipement d’aide à la marche (canne, marchette, ambulateur) ? Alors, il faut l’utiliser même dans le sous-sol, il faudrait probablement dire « surtout au sous-sol ».  Difficile de descendre dans des escaliers trop étroits? Alors, pensez à laisser une 2e canne ou une marchette au sous-sol.

 

Prudence à l’extérieur de la maison

 

Voici quelques conseils pour sécuriser l’extérieur de vote maison :

  • Assurez-vous de disposer d’un éclairage adéquat et pourquoi pas, installer des lampes qui s’allument au mouvement?
  • Installer des mains courantes extérieures même pour quelques marches autant à l’avant qu’à l’arrière de votre maison. Si vous avez une allée qui mène à votre porte, il est aussi possible d’y installer une main courante.
  • Il faut toujours dégager (ou de faire dégager) les marches et les allées de la neige, de la glace, des feuilles mortes, etc. Il y a assurément quelqu’un dans votre rue qui pourrait vous rendre ce petit service.
  • Ne laissez pas traîner les outils de jardinage: boyaux, râteaux, pelles, etc.

Sortir l’hiver … c’est possible et souhaitable

 

Encore là, si vous utilisez un équipement d’aide à la marche il faut l’utiliser à l’extérieur, même l’hiver!  Un bâton de marche peut aussi s’avérer un bon compagnon de marche. Le bon bras d’un compagnon ou d’une compagne est aussi très efficace.

Munissez votre canne d’un pic à glace amovible. Portez des crampons sous vos bottes surtout sur les trottoirs glacés. Mais attention, si vous allez à l’épicerie, les crampons seront inutiles et surtout dangereux sur le plancher de l’épicerie. Alors, il faut profiter des belles journées où les trottoirs sont bien dégagés pour aller à l’épicerie sinon, commandez par téléphone ou par Internet et faites livrer.

Espace

La prévention des chutes, il faut juste y penser!

 

Prévenir les chutes c’est une multitude de petites choses auxquelles il faut porter attention. Agir avec prudence ne veut pas dire développer une «phobie de la chute» et de ne plus bouger. Au contraire, agir avec prudence vous permettra de rester actif ou active et de bouger. Cela vous aidera à maintenir votre autonomie.