IconeFAQ ?

Actualité

réagir à la canicule

Accueil  /  Actualités  /  réagir à la canicule

Radio-Canada titrait le 15 mai dernier que la canicule de 2018 a fait 66 morts sur l’île de Montréal.

Les pauvres, les personnes âgées et les schizophrènes composent le gros des victimes de la canicule de 2018 à Montréal. C’est ce que confirme l’enquête épidémiologique rendue publique mercredi matin par la Direction régionale de santé publique (DRSP). Source: Radio-Canada

C’est la canicule! J’ai chaud! J’ai trop chaud!

 

Avec l’été qui nous arrive, enfin diront certains, la possibilité de vivre des canicules comme celle de 2018 est de plus importante, voire probable. Nos aînés sont de plus en plus à risque de souffrir de la chaleur et d’être hospitalisés. Souhaitons-nous une météo clémente avec du temps sec et une chaleur réconfortante et modérée!

Prévenir les coups de chaleur

 

C’est bien connu, les personnes âgées ne ressentent pas la soif rapidement. Elles sont ainsi plus sujettes à la déshydratation. Vous êtes une personne âgée, pensez à boire régulièrement même si vous n’avez pas soif. Quelques gorgées régulières peuvent éviter bien des désagréments.

Vous disposez d’une marchette ou d’un ambulateur, pensez à faire installer un porte-gobelet pour toujours avoir votre bouteille d’eau à portée de la main. D’ailleurs, un ambulateur peut s’avérer plus utile parce qu’il permet de s’asseoir, quelques minutes de repos, à l’ombre évidemment, peuvent s’avérer bénéfiques.

Gardez, dans la mesure du possible, votre environnement physique le plus frais possible. Si vous disposez d’un climatiseur, faites-le fonctionner, utilisez un ventilateur, fermez les rideaux et évitez les repas chauds surtout ceux cuits au four. La consommation de fruits et de légumes permet aussi de s’hydrater.

Il faut penser à prendre des douches fraîches régulièrement. Assurez-vous de disposer d’un banc de douche et ainsi pouvoir rester sous le jet d’eau rafraîchissant plus longtemps. Souffrir de la chaleur peut aussi provoquer des étourdissements alors prudence dans la salle de bain. La serviette imprégnée d’eau froide sur les épaules, dans le cou et sur la nuque peut aussi être utile.

Si possible, sortez! Réfugie-vous dans un endroit climatisé : le centre d’achat, le cinéma, un centre de loisirs, etc.

Vous connaissez une personne âgée seule. Rendez-lui visite régulièrement. Assurez-vous qu’elle s’hydrate suffisamment. Laissez un verre d’eau à proximité de son fauteuil.

Pensez aussi à minou et pitou

 

Les animaux domestiques aussi peuvent souffrir de chaleur. Les chiens peuvent avoir besoin de sortir. Il peut faire trop chaud pour qu’une personne âgée sorte promener son chien. Alors, pourquoi ne pas lui proposer de le faire à sa place? Assurez-vous aussi que les animaux disposent d’un bol d’eau fraîche.

Reconnaître les signes et savoir réagir

(source : L’appui pour les proches aidants d’aînés)

 

En période de chaleur, il faut être particulièrement attentif aux signes suivants :

  • Étourdissements ou évanouissement;
  • Nausées ou vomissements;
  • Maux de tête;
  • Respiration ou battements cardiaques rapides;
  • Soif extrême (bouche sèche ou salive collante);
  • Miction moins fréquente avec une urine de couleur jaune foncé inhabituelle.

En cas de doute sur la nécessité de demander des soins médicaux, n’hésitez pas à composer le 811.

 En cas de coup de chaleur

 

Un coup de chaleur est une urgence médicale. Si votre proche a une température corporelle élevée et qu’il est inconscient, confus ou ne transpire plus, appelez sans attendre le 911.

En attendant les secours, rafraîchissez votre proche en appliquant de l’eau froide sur les régions importantes de sa peau ou sur ses vêtements tout en l’éventant. Si vous en êtes capable, aidez la personne à se déplacer vers un endroit plus frais.