IconeFAQ ?

Conseil

Choisir le bon coussin

Accueil  /  Conseils  /  Choisir le bon coussin

Quand on pense à un coussin, notre esprit évoque souvent, un coussin mou, enveloppant, pour s’y vautrer les soirées hivernales avec une bonne couverture.  On pense avant tout à notre confort. Cependant, outre notre confort, un coussin peut aussi être un outil de prévention pour ne pas dire thérapeutique.

Choisir son coussin en fonction de ses besoins.

 

Trois types de coussins peuvent aider une personne qui a des douleurs en position assise ou couchée : le type fessier ou de siège, le type lombaire et le cousin d’angle. Le premier se dépose sur un siège, l’autre sur le dossier souvent pour faciliter un positionnement adéquat de la colonne lombaire. Un mauvais positionnement entraînera inévitablement des douleurs aux dos, au niveau des fesses ou des jambes. Le cousin d’angle s’utilise généralement dans un lit.

Cliquez ici pour voir différents coussins

Le coussin de siège

 

Que ce soit pour le confort ou pour soulager une douleur, un coussin de siège permet notamment de répartir la pression lorsque la personne est assise. Ainsi, on évite que tout le poids de la personne s’appuie sur un point en particulier ou sur une petite surface. Toute personne qui demeure assise longtemps devrait toujours se munir d’un coussin pour bien répartir son poids.

De plus, une personne qui est assise longtemps doit adopter des habitudes de positionnement qui va lui éviter des maux de dos désagréables et surtout persistants. Se lever et bouger régulièrement demeure un très bon « traitement » préventif. Il est nécessaire d’opter pour une bonne position de travail.

Certains coussins de siège disposent d’un espace vide, un trou, en leur centre qui crée un effet de beigne, et ce, pour éviter des douleurs au coccyx. D’autres disposent d’une zone d’insertion d’une plaque de gel glacé amovible qui peut soulager des douleurs ou des enflures. À noter qu’il ne faut pas mettre une plaque de gel sur une plaie ouverte. Devant cette situation, il est nécessaire de consulter pour déterminer le traitement adéquat. Il existe des coussins ou matelas spécialisés pour une utilisation curative.

Pensez à la santé de votre dos

Afin de favoriser la bonne santé de votre dos, quelques conseils sur votre posture en position assise peuvent être utiles:

Appuyez le bas du dos à votre chaise (utilisez une serviette ou un coussin pour appuyer votre dos).

  • Pliez les genoux.
  • Mettez les pieds au sol.
  • Gardez les bras près du corps et appuyez les avant-bras sur les accoudoirs de la chaise afin de diminuer la pression sur le dos.

Source : Ordre des professionnels en physiothérapie du Québec (OPPQ).

Blanc

Le coussin lombaire 

Pour améliorer son confort et assurer une bonne position assise, le coussin lombaire peut être un choix très pertinent. Vous êtes en position assise longtemps, à la maison, au travail ou dans la voiture alors il serait prudent de vous procurer un coussin lombaire surtout si votre chaise n’est pas très ergonomique.

Placer sur le dossier de votre chaise, il permet de maintenir la colonne vertébrale dans une bonne position. Il est important de conserver une posture droite, éviter l’affaissement du tronc vers l’avant qui cause un arrondissement du dos, de la colonne vertébrale et finalement maintenir la courbure naturelle du dos.

Le coussin d’angle

Pour les personnes qui doivent demeurer aliter longtemps, un coussin d’angle aide à garder une position avec une élévation de la tête et du dos. Une position idéale pour lire ou regarder la télévision voire pour dormir. C’est un coussin pratique qui remplace le cumul d’oreillers et de couverture pour créer un angle plus ou moins stable ou confortable. Il peut notamment être très utile pour les personnes souffrant de reflux gastriques.

Le coussin d’angle peut aussi servir pour les jambes afin de les garder plus élevées que le corps. Cela peut améliorer votre circulation sanguine.

Ce qu’il y a dans les coussins

 

Il existe différents types de mousse ou de bourre pour les coussins. Encore là le choix doit être fait en fonction des besoins.

La mousse régulière velva

Choisir ce type de mousse va dépendre de plusieurs facteurs, dont le poids et la morphologie de l’utilisateur.   La mousse Velva est disponible en différentes densités en fonction du confort désiré soit plus dense (dur) ou moins dense (plus mou) selon les préférences de la personne utilisatrice.

La mousse latex

La mousse latex est réputée pour être plus «naturelle», mais peut contenir aussi du latex synthétique. C’est à vérifier si le fabricant a inscrit cette nuance sur son emballage.  La mousse latex présente certains avantages : elle est confortable et épouse bien la forme de la personne tout en offrant un bon support. En outre, cette mousse est plus durable et plus hygiénique en vertu de micros-perforations du latex qui limitent la transpiration. Notez aussi que le latex naturel a des propriétés antibactériennes, antifongiques et antiallergiques.

La mousse viscoélastique

La mousse viscoélastique, aussi appelée mousse mémoire, réagit à la chaleur du corps, elle est thermosensible. Ainsi plus la température baisse, plus la mousse se durcit, elle devient plus souple si la température se réchauffe. L’oreiller ou le coussin va s’adapter à la morphologie de la personne et permet ainsi d’alléger les points de pression.

Coussin en gel

Un coussin en gel supporte bien la personne. Il s’adapte à la morphologie de la personne tout en ouvrant une assise solide. C’est un très bon choix pour les personnes qui doivent demeurer assises de longues heures notamment pour les personnes qui se déplacent en fauteuil roulant. Il existe des coussins en gel pour le siège et pour le dos. De plus, certains fabricants combinent le gel et la mousse mémoire pour offrir un produit très confortable.

Autant la mousse latex, la mousse viscoélastique que le gel sont disponibles en différentes densités. Le choix se fera en fonction du confort et de l’utilisation du coussin. Les trois sont aussi recommandés si des rougeurs apparaissent, car leurs caractéristiques permettent une meilleure répartition du poids que le Velva.

Des plaies apparentes

 

Il est recommandé de ne pas attendre avant de consulter si des rougeurs apparaissent sur une partie de votre corps qui est souvent (ou toujours) en contact avec un siège ou un matelas. Il existe des coussins «Roho» pour la guérison des plaies. C’est un produit très spécialisé qui est aussi disponible en matelas pour les personnes alitées de longues heures. Une plaie de lit est toujours un problème grave qu’il ne faut jamais négliger. Il faut consulter le plus rapidement possible.

En conclusion

 

Le choix d’un coussin doit se faire en fonction de vos besoins spécifiques notamment où et quand serait-il utilisé. Certains peuvent vous aider à prévenir des maux de dos causés par des postures inadéquates, d’autres permettront de soigner des « bobos » plus indisposant voire plus graves. Quoi qu’il en soit le premier critère demeure votre confort.

Pour terminer, je vous invite d’écouter la chanson d’Yvon Deschamps qui souligne l’importance de disposer d’un bon coussin pour y déposer …