IconeFAQ ?

Conseil

La neige et les personnes âgées

Accueil  /  Conseils  /  La neige et les personnes âgées
Éviter les chutes chez les personnes âgées dans une rue enneigée

En plein cœur de l’hiver, certaines journées, marcher sur les trottoirs est non seulement risqué, cela peut devenir périlleux. Les trottoirs glacés, recouverts d’une glace très inégale représentent souvent un parcours à obstacles extrême, surtout pour une personne âgée.

L’hiver, pensons aussi à nos personnes âgées

Pour éviter de faire une chute, plusieurs personnes marchent dans la rue. Les rues sont aussi encombrées autant par les bancs de neige glacés, que par des voitures stationnées comme elles peuvent. Marcher dans la rue, dans la partie non glacée, c’est aussi risquer de se faire frapper. Ce n’est pas vraiment une solution dite prudente.

Pour favoriser le maintien à domicile de nos aînés

C’est connu, l’hiver le nombre de chutes augmente! Chez Espace-Médic nous croyons qu’il faut réfléchir et agir pour permettre aux personnes âgées en perte d’autonomie de se déplacer dans les espaces publics sans risquer un accident. Nous savons à quel point une chute grave suivie d’une hospitalisation est souvent le début de longues souffrances, pourtant évitables, pour une personne âgée. C’est pourquoi entretenir les lieux publics, s’assurer de sécuriser l’environnement et adapter le mobilier urbain sont des gestes nécessaires pour favoriser le maintien à domicile de nos aînés.

Être bien équipé!

Agir avec prudence!

Un premier conseil, qui s’adresse à tout le monde, portez des crampons sous vos bottes lorsque le sol est glacé.

Bien que vieillir n’est pas une maladie, quelquefois des équipements d’aide à la locomotion sont nécessaires. Vous marchez avec une canne, assurez-vous d’y installer un embout de canne en forme de «pic à glace». Celui-ci- doit être installé à l’extérieur de la canne pour éviter de s’y enfarger accidentellement.

Une marchette peut vous être utile à l’intérieur. Pour l’extérieur, il est préférable d’utiliser un ambulateur qui vous permettra de vous assoir pour un moment de repos. Par contre, ce n’est pas un équipement prévu pour vous aider dans la neige ou sur la glace. Il est préférable d’attendre une journée de beau temps ou les espaces publics sont adéquatement nettoyés.

Quelque soit l’équipement que vos utilisez pour vous déplacer, l’hiver québécois provoque des difficultés importantes qui demande une grande vigilance et d’adopter des comportements prudents.

Pelleter sans se blesser!

Les espaces privés, escaliers, trottoirs, rampes d’accès, galeries doivent aussi être nettoyés et déglacés. Si vous n’êtes pas en mesure de faire le travail vous-même, essayez de trouver de l’aide dans votre voisinage. Avant de sortir, assurer que vous pouvez le faire en toute sécurité. Si vous décidez de « prendre la pelle » allez-y avec prudence.

Le pelletage de neige est un grand classique des hivers québécois et il est important de s’y préparer.  Puisque cette activité consiste en plusieurs mouvements répétitifs sur une période prolongée, pelleter peut provoquer des blessures plus ou moins graves.  Il est donc important d’adopter certaines habitudes pour éviter de se blesser. Quel que soit votre âge, les conseils ci-dessous sont pour vous!

L’échauffement

  • Prévoyez une période d’échauffement de 5 minutes; faites des rotations du tronc et des épaules, montez et descendez les escaliers ou marchez pendant quelques minutes.
  • Si vous n’avez pas le temps de faire une période d’échauffement, commencez par pelleter lentement durant les 2 premières minutes et accélérez graduellement à votre vitesse normale au bout de 5 minutes.

Votre habillement

  • Habillez-vous adéquatement. Il est important d’être vêtu en couches multiples avec de bons vêtements chauds et d’avoir des bottes de bonne qualité pour garder vos pieds au sec.

Choisir sa pelle

  • Ayez une pelle légère et ergonomique qui est adaptée à votre morphologie. La longueur du manche devrait arriver environ à la hauteur de votre thorax.

La bonne technique

  • Évitez les mouvements de torsion du tronc. Il ne faut donc pas jeter la neige par-dessus son épaule, mais prendre le temps de se déplacer près de l’endroit où l’on veut déposer la neige.
  • Pliez les genoux au lieu de pencher le dos, les muscles des cuisses sont beaucoup plus puissants que ceux du dos.
  • Poussez la neige au lieu de la soulever et déposez-la au lieu de la lancer à bout de bras. Utilisez une pelle traîneau peut s’avérer une très bonne option.
  • Ayez un rythme régulier et raisonnable.
  • En cas de fatigue; réduisez, ralentissez le rythme et prenez des pauses.
  • Lors de grosse tempête, n’attendez pas que la neige s’accumule! Il vaut mieux pelleter plusieurs fois sur de plus petites périodes de temps.
  • Évitez de pelleter si vous souffrez déjà de problèmes au dos (hernie, entorse, douleur)
  • Restez bien hydraté, pelleter demande un effort physique important il est donc nécessaire de boire de l’eau à plusieurs reprises.
  • Soyez à l’écoute de votre corps. Si vous ressentez une douleur ou un inconfort, prenez une pause et attendez de bien vous sentir avant de reprendre l’activité.

Faites-en une activité familiale ou de bons voisinages!

Se maintenir à domicile, même l’hiver, pourquoi pas!

 

On le sait depuis longtemps que la population de personnes âgées est en croissance et qu’elle atteindra son apogée au courant des années 2050. On sait aussi que la majorité de ces personnes chercheront à se maintenir à domicile. Non seulement c’est normal, c’est souhaitable! Nous croyons que les personnes qui vieillissent à domicile, entourées de leur proche sont ou seront plus heureuses, seront certainement moins malade et demanderont moins de ressources ou de services du réseau de la Santé et des Services sociaux. Encore faut-il ne pas les enfermer dans leur maison ou leur logement par un manque d’entretien de la part des municipalités! Pour certaines personnes, ne pas pouvoir sortir pour aller à l’épicerie, à la banque, aller chercher son courrier, c’est demeurer isoler, sans contact avec l’extérieur. Déjà le froid et les chutes de neige sont des obstacles naturels inévitables. Assurons-nous de ne pas prolonger ces périodes d’isolement par un mauvais entretien des lieux publics, des trottoirs et des rues.

L’hiver 2017/2018 a été difficile.  Espérons que l’hiver 2018/2019 soit plus clément! C’EST MALHEUREUSEMENT PEU PROBABLE! Quoi qu’il en soit, espérons que l’entretien des milieux urbains permettent aux personnes âgées de profiter aussi de belles journées d’hiver.